Focus associations – travailleurs indépendants : la ligne éditoriale

grace bailhache focus ligne editoriale associations solopreneurs

Les articles « Focus » du blog entrent dans la catégorie lexicologie,  dont la mission est de proposer une entrée en matière basique sur un thème précis. Définir ce dont il est question, illustrer par des exemples précis, suggérer un procédé, telle est l’approche que je vous propose afin qu’au terme de l’article, vous puissiez immédiatement tenter une mise en pratique. Sachant qu’évidemment nous ne verrons que les bases et que d’autres éléments devront être pris en considération.

Ainsi notre premier focus sera sur la ligne éditoriale, dont vous avez sans doute entendu parler ou pas, vous me le direz dans les commentaires. L’idée de ce sujet vient de différents échanges que j’ai eu avec quelques responsables associatifs, solopreneurs qui avaient quelques difficultés à communiquer avec leurs sites, et pour cause, ils ignoraient l’importance et l’utilité de la  ligne éditoriale pour communiquer   avec leurs interlocuteurs respectifs.

Je ne le répéterais jamais assez, (eh oui, chers lecteurs, je prends le risque de passer pour gâteuse,) communiquer c’est entrer en relation avec l’autre, et que cette mise en lien se passe en face à face ou en ligne ne change rien au fait que mieux on connait son interlocuteur meilleurs sont nos échanges.

grace bailhache focus ligne editoriale solopreneur travailleur independant

Qu’est ce qu’une ligne éditoriale ?

Une fois posé le postulat de départ, qui est que l’on est dans le domaine de la communication donc de la mise en relation. Ensuite, on décortique un peu les termes.

Pour le premier mot, admettons l’idée que la ligne suppose un tracé donc une direction et pour le terme éditorial partons du principe, qu’il dérive de la racine latine de éditeur qui nous renvoie au monde du journalisme avec à la base la presse écrite. Donc dans un journal, un magazine ou tout autre publication qui s’adresse à un lectorat, l’éditorial c’est le miroir de l’orientation générale de l’équipe, sa position, ses convictions et donc il définit en gros de quelle manières les sujets seront traités dans la publication.

Avec l’avènement d’internet, des sites, des blogs et autres forums, le terme a été conservé et s’est généralisé à tous les domaines . Désormais, lorsque vous décidez de créer un site ou un blog pour votre activité ou votre association, le contenu que vous publiez devrait l’être en conformité avec votre ligne éditoriale c’est à dire en parfaite harmonie avec le tracé qui définit votre vision, votre ou vos mission (s) et/ou vos valeurs. C’est l’une des raisons pour lesquelles, les mentions légales d’un site Web doivent préciser le responsable éditorial ou directeur de publication dudit site.

grace bailhache focus ligne editoriale associations

A quoi sert une ligne éditoriale ?

Une ligne éditoriale qui se base sur une vision (notre futur), une mission ( ce que nous faisons, pour qui nous le faisons, comment nous le faisons) des valeurs (avec quel esprit, quelle philosophie) vous permet d’être cohérent sur le long terme, d’afficher une identité textuelle aussi claire que votre identité visuelle, d’avoir une vision globale du contenu à publier en définissant le style, la fréquence, les thématiques abordées, de vous positionner comme une référence fiable dans votre domaine, ce faisant cette ligne vous permettra d’attirer et de fidéliser les bons interlocuteurs c’est à dire ceux que vous pouvez servir au mieux.

Prenant l’exemple d’un travailleur indépendant, d’un solopreneur ou de tout autre créateur ayant son site et son blog, définir clairement sa ligne éditoriale va dépendre en premier lieu de sa vision : quel est le futur de cette activité? A court, moyen et long terme. Ensuite les services proposés et les valeurs compléteront l’établissement de la ligne.

En pratique : je suis avocat spécialisé dans les erreurs médicales, fort d’une ligne éditoriale qui met en avant ma philosophie défendre les victimes ayant subies des erreurs médicales, ma mission les aider les victimes à défendre leurs intérêts et obtenir les compensations qui leur reviennent de droit. Toutes les publications destinées à informer, expliquer ou illustrer devront être en harmonie avec les éléments suivants : qui je peux aider, comment je me propose de le faire et pour quels résultats.

grace bailhache focus ligne editoriale exemple newyork association

Pour une association, une ONG, un comité, un club ou tout autre regroupement à but non lucratif qui a un espace sur internet, définir la ligne éditoriale est plus cruciale du fait de la diversité des personnes qui doivent comprendre, appliquer et partager.  Il incombe souvent aux fondateurs de s’assurer que tout le monde a bien intégré la vision, les missions et les valeurs.

En pratique : prenons l’exemple de NYC Salt association new-yorkaise que j’ai découvert récemment et dont le site reflète parfaitement sa ligne éditoriale, ce qui transparait dans l’ensemble de la communication sur les réseaux sociaux.

La vision de Salt est d’utiliser la photographie pour former, diplômer et conduire le plus grand nombre d’étudiants  à entamer une carrière dans l’industrie créative.  Sa mission principale est de proposer à des étudiants peu favorisée une formation délivrée par des professionnels en photographie et technologie numérique, de les préparer au monde professionnel des arts visuels.  Ses valeurs  sont communauté, intégrité, travail d’équipe, respect, générosité, effort et détente !

grace bailhache focus ligne editoriale asociations solopreneurs webinar

Comment définir sa ligne éditoriale ?

L’imitation pure et simple d’un concurrent ou un collègue dans la même branche pour définir sa ligne éditoriale est une fausse bonne idée, parce que certes vous pourrez copier des mots, une charte graphique mais vous ne pouvez reproduire une vision, un style et une façon de procédé. Autant pour moi, bien sûr que vous pouvez le faire, mais comme le dit la fameuse réplique de Laspales  « y’en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes… » . SouRIRES ! Cela explique en partie, le grand nombre de sites et de blogs qui se lancent avec enthousiasme et qui disparaissent faute de la cohérence qu’apporte une ligne éditoriale personnalisée.

Faire simple est mon leitmotiv, partez de ces trois éléments basiques la vision, la mission et les valeurs, en veillant à ne pas confondre vision et mission surtout. Alors que la mission fait appelle à aujourd’hui, qui nous sommes, ce que nous faisons, pour qui et comment nous l’accomplissons, la vision se projette dans demain , ce que nous allons devenir, réaliser et de quelles manières.  Puis, reprenez les points évoqués dans le corps de l’article, étudiez les exemples et vous parviendrez à élaborer une ligne éditoriale.

A toutes fins utiles, dans le cadre du projet #AssoSolos2017, c’est un des points que j’aborderais dans les groupes dédiés avec les participants à la loterie solidaire. Avec quelques volontaires, j’ai testé un premier webinar sur ce thème le 22 février dernier et je me rends compte que c’est beaucoup plus simple de parvenir rapidement à un résultat en travaillant en groupe.

Comme je l’annonçais dans l’introduction, c’est un focus sur les bases, et, j’espère qu’il vous aiderait à y voir plus clair. Je compte sur vos feedback pour me dire ce qu’il en est de vos tentatives pour définir votre ligne éditoriale.


Au sujet de Grace bailhache

Hello, c'est Grace. Sur ce blog, je partage désormais à l'attention des associations, solopreneurs et travailleurs indépendants, des conseils, astuces, analyses, sur le marketing, la communication pour démystifier certaines pratiques de grandes entreprises afin qu'ils puissent les adapter à leurs niveaux et moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge