Je suis Charlie : 3 leçons à retenir du soutien de George Clooney

george clooney je suis charlie golden globesSi je n’avais pas vu cette vidéo de George Clooney lors de son discours de remerciements aux Golden Globes le 11 janvier 2015, je me serais cantonnée à l’encart « Je suis Charlie » posté sur ce blog. Impossible de ne pas réagir après cette vidéo, alors que mon programme de publication est déjà établie depuis longtemps, impossible parce que l’on ne se refait pas, car l’émotion que j’ai ressenti, j’ai instinctivement noter les points forts de cette intervention. Si d’aucuns se plaisent à railler George Clooney en le rebaptisant tantôt « Mister Nespresso », tantôt « Mister what else? » , quand ce n’est pas pour le désigner sarcastiquement « meilleur acteur de café » ; je ne puis m’empêcher de noter que ce comédien, réalisateur reste cohérent dans sa démarche de célébrité se servant de sa notoriété pour asseoir ses positions « humanitaires ». Aussi cela n’a pas été une surprise pour moi de le voir soutenir ce mouvement planétaire autour de l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

De même que je l’ai fais autrefois avec Le lip dub de LA NASA, ou encore avec le mondial 2014 & Jennifer Lopez,je circonscris mon analyse à ma ligne éditoriale. C’est pour cela que mon axe est celui du discours touchant et percutant de George Clooney, et des 3 leçons que j’en tire tant sur le fond que sur la forme.

 

1° Leçon ☞ Le choix de la cérémonie du moment la plus couverte médiatiquement

George Clooney aurait pu s’exprimer bien avant le 11 janvier, attendu que les événements survenus en France le 7 janvier ont fait le tour du monde en une trainée de poudre, entrainant ici et là dans les journaux papier, sur la toile, à travers les réseaux sociaux un élan de soutien considérable. Sachant que toutes les cérémonies de l’industrie du cinéma ou de la télévision sont très calibrées tant sur la forme que sur le fond. Je pense que Clooney sachant qu’il aurait une récompense pour l’ensemble de sa carrière ne pouvait rêver meilleure tribune que celle des Golden Globes pour faire passer son message de soutien. Nul doute étant donné sa notoriété que toutes les caméras qui suivent et republie cette cérémonie aurait les zooms braqués sur cet événement. Ainsi, même ceux qui n’avaient jamais entendu parler de cette cérémonie ont pu sinon voir cette vidéo, sinon en lire la transcription quelque part.

2° Leçon ☞ La pirouette introductive à la manière du lieutenant Columbo

Autre chose que j’ai trouvé marquante dans ce discours, dont la vidéo ci-dessus ne reproduit que la partie consacrée au soutien à Charlie, c’est à la fois le parfait choix de la pirouette introductive au soutien et le choix des mots pour le dire. Qu’est ce que j’appelle la pirouette introductive ? Je rembobine deux secondes pour faire un aparté. D’ordinaire les personnes qui veulent faire passer un message commence par ledit message, nous avons de nombreux exemples de prise de position lors de cérémonie, qui à mon sens ont fait « pshitt » parfois parce que le moment était mal choisi compte tenu du contexte. En effet, George Clooney a joué le jeu de la cérémonie en faisant ce pourquoi il avait été appelé sur scène, donnant aux uns et aux autres, ce qu’ils voulaient voir et entendre. Et ce n’est qu’à la fin qu’il a introduit son ‘ »une dernière chose » comme pouvait le faire le lieutenant Columbo dans tous les épisodes de cette série mythique.

3° Leçon ☞ Les mots pour le dire et la brièveté du soutien

Dans la première leçon, j’ai fais mention du calibrage de ces cérémonies américaines, et la durée des discours est capital pour le bon déroulement de ces événements. On dit ici et là, que les discours de remerciements des comédiens comme les saillies humoristiques des présentateurs sont écrits par des « gag men ». Je n’en ai guère la preuve mais pourquoi pas après tout. Pour ce qui est de George Clooney, j’avoue que çà m’importe peu de savoir que les mots pour le dire soient de lui ou pas. L’important c’est qu’ils étaient percutants, que le message a été bref et concis.  «Une dernière chose (…) Aujourd’hui était une journée extraordinaire. Il y avait des millions de personnes qui ont marché, pas seulement à Paris, mais dans le monde entier. Ils étaient chrétiens, juifs et musulmans. Il y avait des chefs d’états du monde entier. Et ils n’ont pas marché contre une idée, mais en faveur de l’idée que nous ne marcherons pas en ayant peur. Nous ne le ferons pas. Alors, Je suis Charlie.»

Comme à l’accoutumé vos commentaires sont la meilleure partie de nos échanges, alors dites moi chers lecteurs, avez-vous vu, lu ou entendu le soutien de George Clooney ? Faites moi part de vos sentiments et réactions à ce sujet.


Au sujet de Grace bailhache

Hello, c'est Grace. Sur ce blog, je partage désormais à l'attention des associations, solopreneurs et travailleurs indépendants, des conseils, astuces, analyses, sur le marketing, la communication pour démystifier certaines pratiques de grandes entreprises afin qu'ils puissent les adapter à leurs niveaux et moyens.

126 commentaires:

  1. Moi je dis bravo Clooney et je vois que même si j’ai l’habitude de tes articles, tu me surprends encore. Maintenant que tu le dis je vois bien les leçons. J’ai été plus touché par les hommages des caricaturistes du monde entier. Je ne connaissais pas Charlie Hebdo avant tout çà, j’avais entendu parlé des caricatures comme tout le monde, mais çà ne m’avait pas intéressé plus que çà. Aujourd’hui c’est différent, JE SUIS CHARLIE et je pense qu’il faut continuer à défendre la liberté d’expression par le dessin.

  2. Pour toutes les raisons que tu évoques, je n’ai pas aimé cette vidéo ni tout le battage médiatique autour de ces drames. Je trouve çà indécent et je ne lis plus rien à ce sujet depuis des jours. Mais je ne pouvais pas te faire çà non ?

    Qui se sent morveux…

  3. J’aime bien le comédien et l’homme et je suis contente qu’il fasse différemment des autres il est toujours elegant même dans le combat, merci Grace pour ton article.

  4. Je pense ce serait mieux si George avait fait aussi l’abonnement pour Charlie comme avec le Ice bucket tu fais un don et puis tu fais le saut avec l’eau. C’est la bonne observation pour la stratégie que tu dis Grace.

  5. Comme vous le décrivez parfaitement c’est une mise en scène digne de Hoolywood, que ce soutien se déroule devant le gratin du septième art est à mon sens une faute de gout que seul un américain pouvait commettre. Mon soutien à l’esprit de liberté est plus concret : des espèces sonnantes et trébuchantes.

    J.L

    1. Hum coach, j’entends bien vos réserves et comme je le disais précédemment à Luca, je ne suis pas dans le secret des dieux donc je ne sais pas si George Clooney a ou non fait un don monétaire à Charlie Hebdo.

  6. Tu m’as contaminé Grace moi aussi je me suis dis en le voyant trop fort George. En même temps çà me touche moins que les nombreux rassemblements des simples citoyens. J’ai du mal à dire Je suis Charlie parce que j’ai l’impression d’être madelonnette je n’ai jamais lu ce magazine et j’avais prévu d’acheter le numéro de mercredi mais impossible d’en trouver en kiosque en Savoie, tu as pu toi ?

    Laurence

    1. Contaminer ? Hum çà donne un peu comme une maladie çà Laurence ? Smiles ! Ravie d’être une source d’inspiration pour toi. Enfin, tous mes kiosques habituels étaient en rupture de stock. Mais on peut commander en ligne…

  7. Il est dans la cour des grands il peut dire n’importe quoi on en parlera toujours. Je te confirme bien que moi aussi j’ai déjà lu qu’il y’a des auteurs pour les Oscars mais les golden machin je ne connaissais pas et Clooney je m’en fous carrément. Je suis contre la haine mais je n’ai jamais été partisan de l’humour de Charlie Hebdo.

    X

    1. Ce que je pense de quoi exactement cher Michel ? SouRIRES ! Plus sérieusement, il n’y a pas de place sur mon blog pour des avis hors de ma ligne éditoriale qui est axé sur la communication et le marketing. Pour le reste, nous pouvons en parler tranquillement en privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge