Communication : maillot de bain à gogo dans la video des Miami Dolphins

video pom pom girls

Certains d’entre vous sont encore en vacances, les pieds dans l’eau, d’autres ont rangés les maillots et apprécieront volontiers ce retour de la série communication, le dernier article de ce type  était  quand Westjet surfe sur le marketing de noel. Fidèle à ma promesse de faire revivre quelques anciens articles passés inaperçus lors de la première publication, je vous en propose un qui ma foi est de saison. Certes il date de deux ans, mais à moins d’être un grand fan de Carly Rae ou d’avoir à la maison des pré-ados , (ce qui vous permettrait de dater la chanson,) l’intemporalité du fond comme de la forme est tel que la vidéo aurait pu être tournée et publiée hier.

Contrairement à ce que laisse supposer le titre, je ne vous propose pas d’analyser une publicité pour des maillots de bain mais de passer en revue deux éléments le casting et la mise en scène d’une vidéo de promotion du club des Cheerleaders (ou Pom-pom girls) de Miami Dolphins.

Le casting : pour ceux qui l’ignoreraient encore les Cheerleaders sont pratiquement une institution aux USA. Danseuses ou gymnastes de haut vol, elles ont pour fonction d’animer les temps morts des compétitions sportives estudiantines. Comme elles doivent rêver à la fois les joueurs, les spectateurs et les jeunes filles, le recrutement est digne de celui d’une agence de mannequin. Et la production de la vidéo s’est alignée sur le même principe en choisissant un panel de Pom-pom girls « représentatif » susceptible de plaire à la cible visée.

La mise en scène : le choix du lip dub peut-être casse gueule. Pour rappel le lip dub est  un clip promotionnel faisant intervenir plusieurs personnes filmés en plan séquence, qui font du playback sur une chanson très connue. Ici, on oublie le plan séquence, car même si le but « in fine » est d’augmenter le nombre des inscriptions au club pour avoir plus de choix la saison suivante, la vidéo doit satisfaire plusieurs cibles connexes. Fini les acrobaties et l’atmosphère de match, la vidéo nous ouvre la porte des Cheerleaders à chacun de laisse libre court à son imaginaire. .

Certains d’entre vous la connaissent sans doute ? Je laisse tous les autres découvrir un exemple type de vidéo au marketing conjugué au plus-que-parfait.

Petit avertissement de rigueur : si la vue du moindre bout de chair vous offusque, si vous êtes allergique aux jolies filles,  arrêtez-vous ici cette vidéo vous ferait plus de mal que de bien. SouRIRES ! 

Alors chers lecteurs, maillot or not maillot ? SouRIRES ! Mon petit doigt me dit que je passerais un excellent moment à lire vos commentaires, alors allez-y gaiement et donnez moi vos avis cette vidéo.

Sur le même thème

36 commentaires sur “Communication : maillot de bain à gogo dans la video des Miami Dolphins

  1. Sublime lecture, merci Grâce pour l’humour !!! Je ne suis plus en vacances mais la reprise se fait bien grâce au défi. Je te souhaite une bonne soirée et une bonne fin de semaine.

  2. Je ne me souviens pas de cet article. Ce n’est pas la vue d’un « bout de chair » qui m’offusque mais la sexualisation outrancière pour appâter. Chacun son truc.

    N.B : Petite coquille et une phrase un peu alambiquée à te signaler.

    Qui se sent morveux…

    1. Merci pour la relecture, je corrige ASAP ! Pour le reste comme tu le si bien chacun son truc, mais surtout chacun son objectif et son intérêt. CQFD !

  3. Tu as l’art et la manière pour décortiquer, je suis admiratif pour l’ensemble de l’article. Je garde la vidéo dans un coin pour mieux comprendre tes explications. Lol

  4. J’aime bien tes articles qui nous font regarder par le petit bout de la serrure. Ces filles on en voit dans plein de séries américaines, je pensais pas par contre que c’était des sportives. Nos pom pom girl défilent gentillement dans nos villages, ce ne sont pas des mannequins danseuses c’est plus naturel.

    1. Autre continent, autre culture Valoche. Merci pour les jolies photos que tu m’as envoyé. Ainsi donc vous en avez dans ton village, c’est bon à savoir.

  5. Ton petit doigt a eu tort parce que je suis trop occupé à admirer le talent de ces artistes pour faire des commentaires graveleux. Bon boulot Grace j’aimerais prolonger mes vacances au milieu de ses bombes atomiques. Bonne semaine

    X

    1. Je croyais que « graveleux » était un terme « has been » Xavier ? Merci d’apporter ton éclairage tout professionnel à cet article. SouRIRES ! Bon courage pour tes révisions, le concours approche, accroches toi.

  6. Quand c’est toi qui en parle çà donne à réfléchir, autrement tout ce que je vois c’est un attrape nigaud pour mecs.

    1. Oh comme tu y vas Emmanuelle, comme je le dis dans l’article, ce club vise autant les filles que les garçons. Merci pour la visite et le commentaire !

  7. La fille qui a des idées, je t’ai cherché dans la vidéo tu te cachais où ? Tu as bien expliqué moi j’aime bien.

    1. Je ne suis pas surprise que ce petit morceau d’anthologie soit à ton gout Michel. Normal que tu ne m’ai pas vu, je suis à la place que j’aime le plus : derrière la caméra ! SouRIRES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge