Le marketing de la nudité : le cas Scout LaRue Willis

marketing  nudite scout la rue droit nuditeDifficile de trouver un sujet de saison qui réponde à la fois à la grille rédactionnelle du blog tout en étant quelque peu léger. J’étais sans inspiration jusqu’à ce qu’une amie m’invite à une séance ciné sous les étoiles dans son jardin, avec je vous le donne en mil au programme la serie des Die Hard avec Bruce Willis himself. Je vous rassure, les trois épisodes n’ont pas été projetées à la suite. N’empêche que c’est à cette soirée que je dois de m’être souvenue de la sortie « Le marketing de la nudité : le cas Scout LaRue Willis C’était en mai dernier et les journaux en ont fait leur choux gras. Pensez-vous qui serait assez fou pour manquer une telle aubaine de faire une fille racoleuse et appâter le chaland avide de tragédie familiale, de chair exposée tout en jurant ses grands dieux comme le tartuffe de Molière en son temps : mais couvrez ce sein que je ne saurais voir…

Oui je vois déjà trépigner d’impatience et me dire, heu…oui Grace pourquoi nous reparler de ce « pseudo scandale » à la mord moi le nœud ? J’y arrive chers lecteurs, en vérité il y’a 3 raisons pour lesquelles j’ai choisi de faire de ce sujet ma pochade du samedi.

La première raison : c’est que Scout LaRue est la fille de Bruce Willis. Comme les journalistes, j’ai trouvé « amusant » et navrant pour lui de voir sa fille tournée en dérision la belle image de bon américain défendant les belles valeurs traditionnelles et familiales. Si au moins, elle en était à sa première, on aurait pu se dire, la pauvre petite fille riche fait sa crise d’adolescence un peu tard. Meuh non camarades, et c’est ce qui me mène à la seconde raison.

Deuxième raison : j’ai appris au cours d’une conversation pendant la soirée ciné sous les étoiles, (vous vous souvenez n’est-ce pas ?) que la dénommée Scout LaRue avait déjà sévit en posant en 2011 sans culotte à l’arrière d’une moto pour une série de photos artistiques réalisées pour un site dont je n’ai pas retenu le nom. Apparemment ces clichés n’ont attiré ni l’œil d’un grand photographe, ni celui d’un cinéaste. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Troisième raison : Scout LaRue que je pensais comédienne (je l’ai confondu avec l’une de ses sœurs) et dont je n’ai trouvé aucune trace d’article dans Wikepedia a poursuivi ce que je pense être du personal branding offensif en utilisant la méthode du coucou* avec Instagram. Emboitant le pas de la chanteuse Rihanna censurée pour des « photos trop dénudées », la jeune femme lance l’hastag #Free the Nipple (libérez les nichons…) mais alors çà a fait pshitt…

paris-hilton-nicole-ricthie-business-woman-entrepreneuseTout ceci pour dire que contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes, il ne suffit pas d’être la fille de…pour trouver sa voie, qu’il ne suffit pas de provoquer ou de se montrer à moitié dévêtue pour obtenir des contrats, le marketing ne peut pas tout et surtout il ne peut créer un fond qui n’existe pas. J’ai voulu parler du cas Scout LaRue Willis comme d’un exemple de buzz réussi mais de flop marketing. A l’instar de certaines starlettes qui autrefois se pressaient sur la croisette pour avoir leur 15 minutes, le branding de la demoiselle manque de fond. Lorsque j’ai avancé un brin de ma théorie au cours de la soirée, d’aucuns m’ont rétorqué « fadaises Grace » quid de Paris Hilton et Nicole Ritchie, autres filles de qui ont réussi à transformer leurs essais en véritable business du néant ? Humm…Merci de me tendre une perche facile à saisir les amis, car si de loin Hilton et Ritchie semblaient brasser de l’air à leurs débuts, elles avaient l’avantage d’avoir planifier l’après téléréalité dès le départ. Donc oui leurs coups de buzz (sexe tape, sorties nocturnes tumultueuses, et j’en passe …) avaient in fine comme but de servir la vente de produits dérivés, et comme ce sont des pros, elles n’ont pas eu besoin de se payer des campagnes de presse, les journaux avaient déjà pris pour habitude de parler d’elles, il n’y avait plus qu’à appuyer sur le bon bouton et voilà….

A présent vous savez tout, j’espère avoir éclairer votre lanterne tout en vous divertissant quelque peu, je souhaite à la jeune Scout LaRue de trouver sa voie, son talent, de le cultiver et ensuite lorsqu’elle appliquera ce qu’elle a appris du marketing, elle pourra « certainement » transformer l’essai à son avantage.

A vous d’entrer dans la danse des mots en faisant part de vos avis. Aviez-vous entendu parler de cette histoire ? Qu’en pensiez-vous alors et maintenant ?

* La méthode du coucou : inspirée de la tendance du coucou qui consiste pour la femelle à pondre dans le nid d’une autre espèce afin que celle-ci assure la couvaison de l’œuf puis l’alimentation du jeune individu.

Sur le même thème


Au sujet de Grace bailhache

Hello, c'est Grace. Sur ce blog, je partage désormais à l'attention des associations, solopreneurs et travailleurs indépendants, des conseils, astuces, analyses, sur le marketing, la communication pour démystifier certaines pratiques de grandes entreprises afin qu'ils puissent les adapter à leurs niveaux et moyens.

42 commentaires:

  1. oui j’en ai entendu parler comme bruce willis ne fait pas parti de mes acteurs préférés çà ne m’a pas intéressé du tout ce que tu dis me fait voir les choses autrement. J’espère que tu passes de bonnes vacances Grace ? Quand arretes tu le blog ?

    1. Je comprends Merveille, merci pour ton commentaire. Les vacances ? Je n’en prends pas vraiment cette année, un week-end par ci, par là tout au plus. La pause se fera dès le 16 août, j’en reparlerais sur le blog.

  2. Tu sais comment me faire sortir de mon concours, merci pour cette consolation Grace. La fille Willis aurait peut être eu plus de propositions si elle avait été un peu mignonne tu as vu la tête ? Les cruches du bas au moins sont canons à regarder. Bonne nuit je repasse demain

    X

    1. Humm c’est un point de vue Xavier. Attendu que la beauté est relative et que rien n’a jamais empêché des femmes « dites » pas jolies à faire leur chemin à Hoollywood, je ne pense pas que ce soit « le » frein de Scout La Rue. Tu me vois ravie de te détendre un peu entre deux examens, j’espère que tu obtiendras cette promotion tant attendue.

  3. Grace tu sais ce qu’on dit tout se paie ici bas, si c’est pas directement c’est par les enfants donc je ne vais pas plaindre ce comédien. En dehors de çà je n’avais jamais imaginé que les deux filles dont tu parles étaient aussi intelligentes.

    Qui se sent morveux…

    1. Ah ma chère Alphonsyne, il y’a plusieurs formes d’intelligence dans la vie tu le sais aussi bien que moi, l’erreur que font la plupart des gens, c’est de souvent associée beauté et superficialité. En même temps je n’affirme rien, mes analyses sont des spéculations personnelles donc forcément subjectives. CQFD !

      Pour ce qui est du boomerang qui se répercute, humm j’ai quelques réserves à ce sujet mais ce serait un bien long débat non ? Nous pourrions le poursuivre ailleurs à l’occasion si tu le souhaites.

  4. J’aime tellement çà tes articles de marketing. ç n’a pas de bon sang ce qu’elle a fait cette fille. Comment se passe tes congés ?

    1. Mes congés ne sont pas vraiment des congés, mais c’est adorable de le demander Dominique. Hum, j’imagine que dans l’esprit de Scout La Rue tout cela a une logique, il se trouve que visiblement nous sommes quelques uns à ne pas la comprendre, mais qui c’est peut-être que dans quelques années, nous trouverons çà anodin ?

  5. Le sexe et l’argent c’est ce qui se vend le mieux pourquoi croyez vous qu’on nous met des belles femmes dans les publicités de voyage même si je ne crois pas ces files assez malignes pour avoir imaginer tout çà toute seule, je suis d’accord avec toi pour la fille de Bruce Willis et en plus je crois qu’il y’a un point que tu n’évoques pas quand même c’est qu’elle n’est pas très jolie et c’est important, tu ne crois pas ?

    1. Et de deux ! Riccardo pointe l’absence de beauté…Humm très intéressant d’avoir des avis « mâles » sur la question.

      Par ailleurs, merci pour ce complément d’informations, et je partage « partiellement » ton avis sur le sexe et l’argent, je dis partiellement parce que je ne vois pas ce que tu veux dire à propos de l’argent qui se vendrait bien ? Une précision serait la bienvenue.

  6. Je n’ai jamais entendu parler de cette histoire ou alors ce qui est également probable, elle n’a pas retenu mon attention. Je note que vous tirez quelque chose d’inédit. Le terme de pochade est tout à fait adéquat.

    J.L

  7. Avec toi je verrais les choses autrement dans la téléréalité tu crois que c’est pareil en France ? Je ne crois pas même si Loanna a sorti un bouquin et des vêtements çà a lui a pas trop porté chance quand je vois ce qu’elle est devenue je crois que l’argent fait vraiment pas le bonheur.

    1. Hum Valoche, je ne connais pas assez l’univers de la téléréalité « actuelle » ni française, ni ailleurs pour te répondre de façon circonstanciée. Je me réfère à un épisode qui date maintenant, j’imagine qu’aujourd’hui il y’a pire et mieux peut-être donc je ne sais pas, si les gens qui participent à top chef, le bonheur est dans le pré ou d’autres programmes du même acabit ont les mêmes objectifs et attentes. Je ne crois pas ! J’imagine que c’est comme dans la vie, certains en ont, d’autres y vont au petit bonheur et s’adaptent, d’autres encore ne veulent que leur 15 minutes de gloire. C’est plutôt toi qui pourrait m’en apprendre à ce sujet. A quelle émission pensais tu en me posant la question ?

  8. j’en apprends tellement avec toi. La fille de Bruce Willis et son mouvement ne m’intéressent pas du tout. Ce que tu dis sur Paris Hilton est très intéressant, l’autre je ne sais pas vraiment qui elle est. Tu crois que çà vient vraiment d’elle ou de sa famille ? je ne la vois pas vraiment avoir imaginer çà toute seule, c’est une stratégie quand même elle a l’air de s’occuper plus de son maquillage que de stratégie.

    Laurence

    1. Ooooh voilà que tu t’y colles aussi Laurence à supposer que ces filles sont limitées intellectuellement. Pourquoi le seraient-elles ? L’acolyte de Paris Hilton était Nicole Ritchie la fille adoptive du chanteur Lionel Richie (le chanteur) et de sa femme de l’époque.

  9. super ton article c’est bien trouvé pour scout la rue quel prénom bizarreL. Madonna a fait çà à une époque et çà lui a bien réussi pourquoi à ton avis ? Tu feras un lundi de motivation au mois de juillet ou pas ?

    1. Ouille Emmanuelle, c’est un peu rude de comparer Madonna à Scout la rue dans ce cadre là. Tout les sépare. Madonna est une orpheline, en quête d’amour, de reconnaissance, ambitieuse, elle a connu toutes sortes de galères pour se faire son trou. Cependant, elle disait déjà à 20 ans je veux être riche, célèbre et que tout le monde m’aime et m’admire. Cela vaut ce que çà vaut, mais c’était sa vision, et elle en a fait une réalité par tous les moyens nécessaires. La jeune Willis est une enfant de stars qui semble se chercher. Difficile de comparer. A la limite, si je devais comparer une artiste marketeuse à Madonna, ce serait Lady Gaga, qui l’avantage sur la Madonne d’avoir une vraie voix et d’être une musicienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge