Web rédaction marketing : guest blogging ou auteur invité

grace bailhache guest blogging definition

Comme j’ai la chance d’avoir des lecteurs « très » attentifs, certains d’entre vous ont noté l’adjonction dans ma présentation du terme « guest-blogging » et m’ont envoyé une série de questions à ce sujet. Voici mes premières réponses.

Kesako le Guest-Blogging ou auteur invité ?

C’est un système d’échange qui permet à un blogueur de participer occasionnellement, en tant que contributeur, à un blog qui n’est pas le sien.

Quel en est l’intérêt ?

Il y’en a plusieurs dont le principal est le réseautage actif et gagnant/gagnant pour les deux parties tant en terme de visibilité, de référencement que de créativité.

Comment cela fonctionne t-il ?

C’est variable, certains blogs proposent différents statuts de contributions (permanent ou ponctuel) d’autres n’ouvrent leurs pages qu’à un type précis d’articles à « soumettre » par mails, d’autres encore ont organisé leur blog pour accueillir directement les articles des blogueurs.

Voilà une première ébauche sur ce thème. Je l’ai souhaité bref et classé dans la catégorie lexicologie pour pouvoir y revenir plus longuement après l’avoir expérimenté. En attendant ce moment, faites moi part de votre ressenti.

Seriez-vous tenté par le guest-blogging, seriez-vous prêts à être contributeur ou à accueillir un auteur invité si vous avez un blog ?

Sur le même thème


Au sujet de Grace bailhache

Hello, c'est Grace. Sur ce blog, je partage désormais à l'attention des associations, solopreneurs et travailleurs indépendants, des conseils, astuces, analyses, sur le marketing, la communication pour démystifier certaines pratiques de grandes entreprises afin qu'ils puissent les adapter à leurs niveaux et moyens.

35 commentaires:

  1. Tu me fais découvrir chaque fois de nouvelles choses merci Grace. Je n’écris pas assez bien pour prétendre à çà. Tu as tellement d’humour que j’aimerais voir plus ton côté féminin dans des sujets plus légers, sur les relations amoureuses par exemple. Tu crois que tu pourrais ?

    1. Ah ah Merveille. Je ne me vois pas dans le courrier du cœur à moins que ce ne soit avec beaucoup d’humour. Merci beaucoup pour ce retour.

  2. Tu m’en avais parlé il y’a quelques temps donc finalement tu te lances ? Ce serait bien que tu reviennes un peu aux livres, çà c’était bien le temps de la tour. Le niveau a tellement baissé sur internet que je ne me vois pas écrire sur un site quand je vois ce que je vois.

    Qui se sent morveux se mouche.

    1. Oui je me tente chère Alphonsyne. Pour les livres peut-être bien que oui, peut-être bien que non, il faudra rester là pour voir. Baisse de niveau ? Je ne crois pas, il y’a plus de personnes qui prennent leur courage à deux mains pour se lancer sur le web, donc il y’a forcément une certaine inégalité. Je n’en déduis pas forcément une baisse de niveau.

  3. Nous y voilà. Tout arrive à point Grace. L’écrit n’ayant jamais été mon point fort, je déclinerais toutes offres de contributions. Pour vous ? Je vois de l’éclectisme et j’attends d’être interpellé.

    J.L

    1. Comme vous dites coach, il était temps n’Est-ce-pas ? Ah ! c’est une façon comme une autre de me mettre la pression. SouRIRES !

  4. La fille qui a des idées tu ne t’arrêtes jamais ? Qui te peut même ? Tout ce que tu peux écrire, je suis là pour le lire.

    1. Michel tu es unique. Merci de ta fidélité et je ne manquerais pas de te rappeler ta promesse…SouRIRES !

  5. Pas mal ce concept Grace, toi tu nous prépares un chien de ta chienne ? Vite un indice ? Moi je me vois bien contributeur sur un site de jeux en ligne ou alors pour le cinéma çà me plairait mais il faudrait que çà reste ludique, le truc obligatoire me ferait passer l’envie.

    X

    1. On ne peut pas tout avoir cher Xavier. Ceci dit, il y’a assez de variété dans les propositions et une multitude de sites, donc en cherchant bien on peut trouver de quoi faire. Pour le reste…Hum…Pas d’indice, oui ce sera la surprise. SMILES !

  6. On change les mots mais c’est vieux comme mes robes ce concept dans l’univers des magazines papier. Le renvoi d’ascenseur est un sport français, nous n’avons nul besoin de faire semblant d’importer sous couvert d’anglicisme. Je ne suis pas un homme de mots mais d’actions. Je te vois écrire dans ce qui te correspond le mieux le marketing créatif. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple Grace ?

    1. Tout est dit cher Philippe. Cependant rien ne nous empêche d’allier actions et mots, n’Est-ce-pas ? J’ai pris bonne note de ta suggestion.

  7. C’est plus qu’intéressant, merci de m’avoir appris les intérêts derrière ce genre d’échanges. Je te souhaite un bon dimanche Grace tu as nourri mon week-end avec tes articles. Sans aucun doute, je te lirais toujours avec attention.

  8. çà me parait un peu contraignant comme truc comment être sur de bien choisir et que ton travail soit respecté ?

    1. Tu soulèves un point intéressant Valoche. En effet, il convient de bien choisir ses partenariats et lire correctement les conditions. Après chacun voit un peu midi à sa porte. Il n’existe pas de situations parfaites, il faut savoir ce que l’on veut réellement. Après tout prend sa place très logiquement. A très bientôt

  9. C’est une bonne idée et une bonne expérience, il vous faut être assez humble pour accepter de prendre ce risque. Bon courage !

    1. Je pense que tu as fais beaucoup de progrès Laurence, ne te sous-estimes surtout pas, l’appétit vient en mangeant, et la plume s’affute en écrivant. Après tout tu ne vises pas non plus le prix Goncourt. SouRIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge